[Crédit Impôt Recherche] L’ANRT publie sa comparaison 2018 sur le cours du chercheur

Le panel ANRT, soit 13 groupes internationaux effectuant une partie de leur R&D en France, conforte l’attractivité de la France en termes de soutien à la RDI grâce au Crédit Impôt Recherche

Le CIR est présenté comme un levier de transformation des entreprises vers l’économie de la connaissance et ce, depuis son importante refonte de 2008. Les entreprises renforcent leurs effectifs R&D sur le territoire et se spécialisent de plus en plus, notamment par l’embauche de docteurs (33% de docteurs dans les entreprises du panel versus 12% dans les entreprises Françaises).

Le cours du chercheur après déduction du CIR permet à la France de tenir un bon rang face aux pays d’Asie (graphique suivant).

L’effet d’incitation du CIR est une conséquence directe du cours du chercheur qui encourage les entreprises à localiser leur R&D dans une zone géographique d’intérêt, donc en France, où la qualité de la formation est par ailleurs reconnue. Ainsi, l’ANRT souligne que les sociétés du panel ont tendance à concentrer un peu plus leur personnel de recherche en France (de 48% de chercheurs en France en 2016, ce taux est passé à 62 % en 2018).

L’étude est à retrouver ici : http://www.anrt.asso.fr/sites/default/files/panel_anrt_cir_2018_181115_0.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *