Projet de loi de finances 2018 : les premières informations

Le gouvernement présentera respectivement les 27 et 28 septembre le projet de loi de finances pour 2018 et le projet de loi de financement de la sécurité sociale.

Le projet de loi de finance (la première du quinquennat d’Emmanuel Macron) pour 2018 devrait prévoir quelques mesures phares inscrites dans son programme présidentiel, à savoir :

  • La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages qui sera mise en place progressivement et sera engagée dès 2018;
  • Des mesures visant à réviser la fiscalité énergétique (Taxe carbone, convergence du prix du gazole avec celui de l’essence) ;
  • La mise en œuvre d’une taxation temporaire dont écoperaient les grands groupes afin de tirer les conséquences de la décision de la CJUE qui a jugé que la taxe de 3% sur les dividendes était contraire à la directive mère-fille ;
  • Une réduction progressive du taux de l’impôt sur les sociétés, qui ne sera plus que de 25 % à la fin du quinquennat ;
  • La suppression du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi, le CICE, à compter des salaires versés en 2019, pour le transformer en un allégement de charges pérenne et immédiat ;
  • La suppression de l’ISF et son remplacement par un impôt pesant uniquement sur les valeurs immobilières (IFI) ;
  • L’institution d’un prélèvement forfaitaire unique de 30 % sur les revenus du capital (Flat tax) en lieu et place des dispositifs actuels ;
  • Le doublement du plafond du chiffre d’affaires des auto-entrepreneurs en 2018 ;
  • La sanctuarisation du Crédit d’impôt recherche (CIR) (tel qu’annoncé par Bruno Lemaire il y a peu).

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *