[Intelligence Artificielle] Augmentation record des dépôts de demandes internationales de brevet sous l’impulsion des entreprises chinoises

L’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) a récemment publié deux études dressant un classement des demandes internationales de brevet en 2018 et une analyse très détaillée retraçant l’évolution des publications scientifiques et des demandes de brevets en intelligence artificielle (IA) depuis 1960.

Pour la première fois dans l’histoire de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, les pays asiatiques ont généré, à eux seuls, l’an dernier, plus de la moitié (50,5 %) de toutes les demandes internationales de brevets, quand les pays européens ont représenté, ensemble, 24,5 % des démarches, et l’Amérique du Nord 23,1% de ces demandes. “L’Asie est désormais le déposant majoritaire de demandes internationales de brevet auprès de l’OMPI, ce qui marque une étape importante pour cette région économiquement dynamique et illustre le basculement historique de l’activité innovante, qui s’est déplacée d’Ouest en Est”, a déclaré le Directeur général de l’institution, Francis Gurry. D’après l’OMPI, au vu des tendances actuelles, la Chine (avec 53 345 demandes en 2018) devrait dépasser les États-Unis (56 142 demandes) dans les deux prochaines années. Derrière les Etats-Unis et la Chine, le Japon reste en 3ème position. L’Allemagne et la Corée du Sud sont 4e et 5e, et la France se maintient au sixième rang, avec 7914 demandes (-1,2 % de demandes en 2018 par rapport à 2017).

Nombre de dépôts de demandes internationales de brevet par pays en 2018

La poussée de l’Asie dans ces statistiques met en lumière la montée en puissance de plusieurs grandes entreprises technologiques et établissements d’enseignement qui n’apparaissaient pas dans ces palmarès il y a quelques années. Six des 10 groupes déposant le plus de demandes internationales de brevets sont ainsi désormais asiatiques. Le géant des télécommunications chinois Huawei Technologies est l’entreprise ayant déposé le plus de demandes en 2018 (5 405, un record). Pour la première fois également, des universités de Chine figurent dans la liste des 10 principaux établissements d’enseignement déposants.

Le top 3 des entreprises est aussi composé de Mitsubishi Electric (2 812 demandes), et de Intel Corp.(2 499 demandes). La première société française est Michelin, classée 49ème (406 demandes en 2018).

Parmi les principaux domaines technologiques, les transports (+11,3%), la communication numérique (+10,1%) et les semiconducteurs (+9,8%) sont ceux qui ont connu le plus fort taux de croissance en 2018.

Augmentation massive des inventions fondées sur l’intelligence artificielle

Dans une étude publiée le 31 janvier 2019 sur les “tendances technologiques” consacrée à l’intelligence artificielle, l’OMPI livre une analyse approfondie des 340 000 brevets et 1,6 million de publications scientifiques liés à l’IA depuis 1960. Cette étude nous aide à décrypter l’activité innovante autour de cette technologie et à comprendre comment elle intégrera les produits et services de demain. On y apprend notamment que l’IA connaît une ascension sans précédent depuis 2012 avec une croissance annuelle moyenne des demandes de brevet passant de 8% sur 2006-2011 à 28% sur 2012-2017.

Nombre de brevets et publications scientifiques en IA depuis 1960

Avec 40% des brevets, le machine learning (apprentissage automatique à partir de données) est la principale technique d’intelligence artificielle divulguée dans les brevets loin devant la programmation logique et la logique floue. Le deep learning, technique de machine learning reposant sur des réseaux de neurones multicouches a été au coeur de cet essor, avec 175% de croissance annuelle moyenne entre 2013 et 2016.

Signe que la Chine mise beaucoup sur cette technologie (un grand plan IA prévoit d’investir 22 milliards de dollars par an d’ici 2020 et jusqu’à 59 milliards à l’horizon 2025), les établissements chinois représentent 3 des 4 universités figurant parmi les 30 principaux déposants de demandes de brevet. Du côté des entreprises, IBM détient le plus grand portefeuille de demandes de brevet (8290 inventions à la fin de 2016), suivie de Microsoft Corp. (5930 inventions), l’entreprise japonaise Toshiba Corp. (5223), Samsung Group (5102) et l’entreprise japonaise NEC Group (4406).

Répartition des principaux pays d’origine de déposants de brevets en IA

Les transports et les télécommunications sont les premiers secteurs d’application des technologies de l’intelligence artificielle (30% des brevets liés à l’IA), suivis par les sciences de la vie et la santé (12%), puis par le domaine des instruments personnels (smartphones et autres tablettes), et celui des interactions homme-machine. La période récente, 2013-2016, marque une accélération de tous les secteurs mais le transport se détache en s’envolant avec 33% de progression annuelle, tirée par la croissance des brevets sur la voiture autonome (+42%) et par une croissance encore plus soutenue dans l’aéronautique et le spatial (+67%).

Principaux secteurs d’applications des inventions protégées avec de l’IA

Pour plus d’informations :

[1] https://www.wipo.int/pressroom/fr/articles/2019/article_0004.html

[2] https://www.wipo.int/tech_trends/fr/artificial_intelligence/story.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *