Le Ministère de la Recherche dresse le portrait-robot du chercheur en France en 2015

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) a publié une note sur les caractéristiques socioprofessionnelles des chercheurs en entreprise en 2015 en France.

Les résultats, semi-définitifs, sont issus de l’enquête réalisée auprès des entreprises par le MESRI.

En hausse continue depuis 2007, les effectifs de chercheurs en personnes physiques (pp) et en ETP progressent encore entre 2014 et 2015 (+ 2 000 pp, + 4 000 ETP) avec 226 000 pp et 166 000 ETP en 2015. Toutefois, une certaine stabilité commence à être observée depuis 2013.

La moitié des chercheurs a moins de 39 ans, quand les chercheurs de plus de 50 ans représentent 19% de la population.

20 % des chercheurs sont des femmes.

Ces dernières sont aussi plus importantes parmi :

  • la population de docteurs (32 % de cette population) ou de Master/DEA/DESS (27 %), à l’inverse de la population d’ingénieurs où elles totalisent 17 % de cet ensemble.
  • les tranches d’âge jeunes : avec un pic à 26 % de femmes pour les moins de 25 ans, pour seulement 9 % de femmes parmi les plus de 60 ans.
  • les sciences médicales/biologiques (61 % et 56 % des chercheurs) ou parmi les sciences humaines/agricoles (45%), et ne sont que 14 % à exercer en sciences de l’ingénieur.

56 % des chercheurs en entreprise possèdent un diplôme d’ingénieur ; 17 % détiennent un Master/DEA/DESS ; 12 % ont un doctorat ; 8 % ont un diplôme de niveau Bac+2.

En 2015, les disciplines les plus représentées sont les Sciences de l’ingénieur/mathématiques/logiciel & physique, avec 80 % des personnes physiques.

Les secteurs les plus représentés en termes de personnes physiques sont les activités informatiques et de SI avec 15 % des 226 000 chercheurs, puis les activités spécialisées scientifiques et techniques avec 14 %. Viennent ensuite divers secteurs de l’industrie manufacturière avec 11 %, puis l’industrie automobile avec 9 %.

A un niveau plus macro, on observe que 56 % des chercheurs exercent dans les industries manufacturières.

Dans ce secteur, l’âge médian y est de 41 ans, leur temps de travail est consacré à hauteur de 83 % à de la R&D.

Dans les services, qui emploient 40 % des chercheurs, l’âge médian est de 35 ans, et le temps de travail moyen dédié à la R&D de 60 %.

5 % des chercheurs employés en France sont de nationalité étrangère. Ils sont à 42 % issus de l’UE, à 29 % d’Afrique, et à 14 % d’Asie.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *