Le French Impact : un pas de plus vers la reconnaissance et la valorisation de l’innovation sociale ?

French Impact ou la French Tech de l’innovation sociale

Le gouvernement a détaillé mardi 12 juin, la nouvelle étape de son initiative French Impact pour développer l’Économie sociale et solidaire en France. Parmi les annonces, 22 projets d’innovation sociale, ont été sélectionnés et bénéficieront d’un accompagnement sur mesure.

L’initiative « French impact », une suite logique pour la loi du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale.  Ces entreprises adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs : encadrement de l’utilisation des bénéfices, réinvestissement de leurs résultats dans le développement et la pérennité, limitation des écarts de salaires…

Le 31 juillet 2014, pour la première fois en France, une loi en faveur de l’économie sociale et solidaire a été adoptée, posant ainsi le cadre juridique qui manquait jusqu’alors à l’ESS et permettant par la même occasion de créer de nouveaux dispositifs de financements pour toutes les structures de l’ESS parmi lesquels :

  • Les aides à la création d’entreprise innovante, comme le concours du Ministère de la Recherche ou encore les aides Bpifrance.
  • Les aides aux dépenses de recherche et développement des projets innovants : Bpifrance, les Régions, l’Europe via le FEDER (Fonds européen de développement économique régional).
  • Les aides au développement économique (Bpifrance).
  • Les aides au recrutement de chercheurs pour renforcer les capacités de recherche et développement des petites et moyennes entreprises (CIFRE).
  • La défiscalisation des investissements de recherche et développement : Jeune entreprise innovante (JEI), Crédit impôt recherche (CIR), Crédit impôt innovation (CII)

Bien que les principales aides aient été conçues dans une approche technologique de l’innovation, la prise en compte grandissante de l’impact social de l’activité économique ouvre aujourd’hui le champ de ces aides à une approche plus axée sur les sciences humaines et sociales.

Une reconnaissance de l’innovation sociale 

Le gouvernement confirme aujourd’hui son engagement et sa volonté de soutenir cette initiative en mettant en avant une nouvelle étape de développement de l’ESS. Cette étape de développement se traduit aujourd’hui par le lancement d’un accélérateur national d’innovation sociale et de l’initiative « French Impact » présentés par le Christophe Itier, Haut-commissaire à l’Economie sociale et solidaire et à l’innovation sociale :

French Impact, inspiré de la FrenchTech, est une nouvelle bannière nationale, pour fédérer une communauté et valoriser la diversité des acteurs de l’innovation sociale.

L’accélérateur est un nouvel outil pour soutenir et encourager les innovations sur tous les territoires, et qui permettra aux initiatives locales de changer d’échelle et de devenir des solutions nationales. Il permettra de mieux :

  • Identifier et qualifier les projets innovants.
  • Financer la croissance des innovations sociales.
  • Expérimenter l’innovation sociale en favorisant la simplification administrative et le droit à l’expérimentation.
  • Evaluer l’impact social des innovations et de mieux accompagner les entreprises dans leur croissance en améliorant l’orientation et l’offre de services des accompagnateurs de projet.

Le Haut-Commissariat a annoncé vouloir lancer son premier fonds d’amorçage de « plusieurs de millions d’euros » avec un objectif de 20 millions d’euros d’ici le mois de décembre. Ce fonds sera donc destiné aux structures de moins de 3 ans d’existence et dont le budget ne dépasse pas 300 000 euros. Avec ce dispositif, Le French Impact espère accompagner entre 120 et 150 jeunes entreprises sociales dans tous les territoires pendant la durée du fonds.

Signe de l’intérêt croissant suscité par l’ESS, différentes pistes font aujourd’hui l’objet de débats, parmi lesquelles, l’élargissement du dispositif du crédit impôt recherche aux entreprises de l’ESS ou encore la création d’un crédit d’impôt pour l’innovation sociale et solidaire (CIISS). Quoi qu’il en soit, la question d’une définition plus précise de ce qu’est l’innovation sociale va être posée, pour y transposer les dispositifs qui soutiennent l’innovation technologique, et c’est justement pour répondre à cette question que l’initiative French Impact a été lancée.

Sources :

  • Avise.org
  • https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/
  • https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/french-impact-innover-au-service-linteret-general
  • https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/communaute/0301815798085-french-impact-le-gouvernement-veut-passer-un-nouveau-cap-321609.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *