[Innovation] Clarivate publie le Top 100 des entreprises les plus innovantes : la France, représentée par 3 entreprises, est en recul depuis l’année dernière.

Saint-Gobain, Schneider Electric et Thales sont les seules entreprises françaises à apparaitre dans le classement mondial de Clarivate des « 100 innovateurs qui siègent au sommet du paysage mondial de l’innovation ». Cette liste révèle les meilleurs élèves, entreprises ou institutions, qui génèrent de nouvelles idées, apportent des solutions et créent de la valeur économique.

La sélection des entreprises se fait à partir du volume de brevets (nombre de brevets délivrés et reçus), du niveau d’influence de leurs idées brevetées sur les idées des autres candidats (nombre de citations externes dont leurs inventions ont fait l’objet au cours des cinq dernières années). Par ailleurs, sont pris en compte leur succès à faire délivrer leurs demandes de protection par les offices des brevets du monde entier (proportion de brevets délivrés par rapport aux demandes de brevets) ainsi que leur niveau d’investissement dans leur demande de dépôts aux Etats-Unis, en Chine, au Japon et en Europe.

Le secteur des équipements électroniques et informatiques est le plus représenté, suivi par celui des semi-conducteurs qui a dépassé le secteur des systèmes industriels. Géographiquement, les Etats-Unis sont largement en tête avec 42% des entreprises, vient ensuite le Japon avec 29%, mais en léger recul. Il y a de nouvelles entreprises par rapport à 2020, qui viennent principalement d’Asie (Chine, Corée du Sud, Taiwan) et des Etats-Unis.

Alors que 5 entreprises françaises apparaissaient en 2020, il n’y en a plus que 3 cette année : Alstom et le CEA ont quitté le classement. La France est donc ex-aequo avec l’Allemagne, pour tenir la place des deux pays européens les plus représentés.

Saint-Gobain, qui intègre fidèlement le classement chaque année depuis qu’il existe est particulièrement mise à l’honneur dans la publication de Clarivate, où une page est dédiée à Benoît Bazin, COO de la multinationale héritière de la Manufacture royale des glaces.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *