[Innovation] Engagées pour la compétitivité économique, les SATT ont permis à 575 start-up de voir le jour depuis 2012.

A l’occasion de la publication annuelle de leurs résultats, les SATT, Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologie, qui favorisent le développement technologique des innovations issues de la recherche publique, font état d’un fort dynamisme. En effet, en 2020, 82 start-up ont été créées, 206 licences ont été signées et 1610 projets ont été détectés.

Ce réseau de 13 SATT a investi 541 millions d’euros depuis 2012 et a pu analyser 14 620 projets innovants qui ont alors conduit à 3 088 brevets, 1207 licences cédées à des entreprises, et 575 start-up. Celles-ci ont levé 806 millions d’euros depuis 2012. Ce réseau national s’inscrit dans le Plan Deep Tech de l’état, opéré par BPI France, et s’étend sur tout le territoire. (Carte des 13 SATT françaises ci-contre). Il a pour mission d’accélérer le transfert de technologies et de connaissances de la recherche publique vers les entreprises.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *