Nouveau nom pour nouvelles orientations

L’ADEME, connu jusqu’à présent pour l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a récemment changé de nom pour se transformer en Agence de la transition écologique. Ce changement fait suite à l’évolution des différentes missions et aux nouvelles orientations comme la mobilité, le changement climatique, l’alimentation durable, le tourisme, l’urbanisme et le logement principalement.

De plus, l’ADEME a récemment décidé de mettre en place une feuille de route de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) afin d’impliquer un maximum les partenaires sur les territoires.

Un bilan sur son appui aux projets Smart Grids

Nous pouvons également faire le bilan de 10 ans de soutien de l’ADEME à l’innovation dans le domaine des Smart Grids (système électriques intelligents). En effet, depuis 2010, l’ADEME a renforcé son accompagnement dans le domaine des Smart Grids grâce aux différents appels à projets et au concours d’innovation i-Nov du PIA. Au total, 64 projets ont été financés (dont 45 projets clôturés) pour un montant de 127 millions d’euros d’aides.

L’ADEME a présenté, via son rapport « Systèmes Électriques Intelligents : Le soutien de l’ADEME à l’innovation depuis 2010 », les principaux résultats publics des projets Smart Grids afin d’en tirer les grands enseignements, et donner des perspectives pour les projets en cours et à venir. Ils ont pu, via ce rapport, détailler les principaux enseignements selon les trois grandes thématiques ci-dessous :

  • Les évolutions des infrastructures pour une meilleure intégration des énergies renouvelables ;
  • Comment les modes de consommation ont été adaptés ;
  • Les modèles émergents des territoires comme l’autoconsommation collective, les micro-réseaux ainsi que les plateformes de données territoriales.

Il reste cependant, pour les années à venir, des défis à relever qui feront l’objet de priorités pour les futurs appels à projets. Parmi ceux-ci, un défi majeur est celui du stockage. En effet, le stockage reste un problème à résoudre étant donné que les coûts de stockage restent élevés malgré leur diminution d’années en années. La recherche doit donc encore se développer, car sans capacités de stockage, l’évolution des smart grids sera limitée étant donné que la quantité d’énergie verte stockée sera freinée.

De nouveaux appels

Dans le cadre de développement des projets de chaleur renouvelable, l’ADEME et la Région Occitanie lancent un appel à manifestation d’intérêt (AMI) 2021-2023 qui a pour objectif de soutenir une mission « Chaleur Renouvelable ».

Cette stratégie pourra présenter des objectifs déclinés sur 3 années avec des plans d’actions précis.

Date limite de dépôt des candidatures : 25 septembre 2020

Un autre appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Énergies renouvelables coopératives et citoyennes » est désormais disponible afin de faciliter l’émergence de sociétés locales coopératives et citoyennes de production d’énergies renouvelables et de favoriser ainsi la participation des citoyens, collectivités et acteurs locaux à la gouvernance et au financement de nouvelles opérations.

L’ADEME permet d’accompagner les porteurs de projets (sociétés locales porteuses de projets coopératifs, coordinateurs de la transition énergétique, …) dans la formalisation de leur projet.

2 types d’aides pour cet AMI :

  • Une aide à la décision afin d’accompagner le projet jusqu’à 35,000 € ;
  • Une prime à la participation citoyenne pour un investissement matériel jusqu’à 100,000 €

Date limite de dépôt des candidatures : 30 octobre 2020

Si vous êtes candidats, n’hésitez pas à nous contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *